Vous les aimez comment les champignons ?…
Cooking2000, à votre service depuis 2000… Découvrez les recettes de cuisine de Cooking2000.
Cooking2000, à votre service depuis 2000… Découvrez les recettes de cuisine de Cooking2000
Recettes par ingrédients
Raisin de Table
Avocat - Brocoli
Concombre - Tomates
Cèpe - Girolles
Poireau - Mâche
Plats chauds - Tartes salées
Pomme - Poire - Potiron
Raisin de Table - Ananas
Novembre, le mois
des produits tripiers

en novembre 2017
Toutes les actualités…
Champignons
Recettes brochettes et barbecueRecettes brochettes et barbecue

Toutes nos recettes
par thème
 

Cooking2000 sur Facebook
Recettes du jour
oct. 2017 en images
Charolais
Photo : Nicolas Louis pour le CIFC
Photo : Nicolas Louis
pour le CIFC




Recettes par ingrédient 
Cocktails / Vins

Entrées (froides / chaudes)
Tartes / tartelettes
Tartares / Carpaccios
Oeufs / Farces / Sauces
Soupes (froides / chaudes)
Salades
Brochettes / Barbecue
Crêpes salées 
Poissons, Fruits de mer
Viandes
Volailles
Pâtes
Pizzas
Plat chauds
Produits Tripiers 
Légumes
Champignons 
Fromages et Desserts
Crêpes sucrées 
Glaces

Cuisines du monde

Equipez votre cuisine
Cadeau : le T-Shirt Cooking2000


Le Charolais



Si la région charolaise est surtout connue pour sa viande bovine, son bocage verdoyant abrite également des troupeaux de chèvres. Dès le XVIe siècle, la présence de grands domaines a conduit les gens sans terre, les manouvriers, les métayers à élever "la vache du pauvre" : quelques chèvres dans les rares "communaux" et sur les larges chemins ruraux. Ainsi, au fil du temps, le fromage charolais a pris une large place dans l'alimentation paysanne.

L'élevage caprin est apparu très tôt comme une activité complémentaire de l'élevage et de l'engraissement des bovins, mais c'est dans les années 1960 que la production de fromages en pur lait de chèvre s'est confortée. Pendant longtemps limitée à la Bourgogne et au nord de la région Rhône-Alpes, la notoriété du Charolais, s'est largement développée depuis les années 1970 avec l'essor commercial du produit vers les grands marchés parisiens. Aujourd'hui encore, la production est restée essentiellement fermière, au sein d'élevages traditionnels de petite taille.



Le Charolais, est produit au sein du bocage Charolais.

L'aire géographique de l'appellation s'étend sur 252 communes où sont effectués la production du lait, la fabrication et l'affinage des fromages et 3 communes prises en partie où seul l'affinage des fromages peut être réalisé.



Le Charolais est élaboré avec un lait de chèvre légèrement emprésuré qui a subi une courte maturation. Il est moulé à la louche dans de hautes faisselles relevées parfois de rehausses. Retourné manuellement deux fois par jour et légèrement salé à cette occasion, il prend sa forme typique. Il est ensuite démoulé et affiné sur claies en hâloir. Après deux semaines, il acquiert toute sa personnalité et commence à se couvrir d'un duvet, d'abord blanc puis bleuté.



Le Charolais est fabriqué au lait cru et entier de chèvre. Sa forme caractéristique est haute et légèrement bombée comme un tonnelet. C'est un gros fromage qui pèse entre 250 g et 310 g, il mesure environ 7,5 cm de haut et 6,5 cm de diamètre. La pâte du Charolais doit être blanche, souple, tendre et onctueuse. Elle est fraîchement parfumée ou au contraire porteuse d'arômes plus affirmés avec l'âge. Elle est recouverte d'une croûte crème ou bleutée.



Le Charolais se déguste sur une large tranche de pain de campagne. C'est une pièce appréciée sur un plateau de fromages, présentée, notamment, avec des noix et des châtaignes. Il s'alliera agréablement à une salade en vinaigrette.

Les habitants de la région charolaise le dégustent depuis longtemps en dessert avec un morceau de chocolat noir, de la confiture ou du miel.

Pour l'accompagner, on choisira un vin blanc plutôt sec ou un vin rouge de la Côte Chalonnaise. Il est aussi apprécié avec le vin nouveau du pays.



Le décret portant homologation de l'appellation « Charolais » a été publié au Journal Officiel le 23 janvier 2010. Le « Charolais » devient ainsi le 46ème fromage à bénéficier d'une AOC en France.



Le décret portant homologation de l'appellation « Charolais » a été publié au Journal Officiel de l'Union Européenne du 20 juin 2014. Le « Charolais » devient ainsi le quatorzième fromage de chèvre français qui bénéficie de l'AOP.



• 18 producteurs fermiers
• 3 producteurs de lait
• 1 affineur et 1 atelier de transformation laitier
• 60 tonnes produites, représentant 216 518 fromages et 1 231 000 litres de lait produit.
• 724 exploitations caprines présentes dans l'aire géographique en 2008


(En collaboration avec le Centre d'Information des Fromages de Chèvre)





Cooking2000 communique avec vous
Accueil Nos Dossiers Recette du Jour Info Produits Sorties gourmandes
Gastronomie Vins Info Santé Nos liens favoris Les livres



Dernière mise à jour de cette page :
© 2000-2017 Cooking2000 - Tous droits réservés
URL : http://www.cooking2000.fr

© 2000-2017 Cooking2000